Effet Yo-Yo

Se mettre à l’abri de l’effet Yoyo du régime Thonon

Si de nombreux avantages sont à mettre à l’actif de cette nouvelle forme de diète, les avis semblent encore être partagés autour de la question de l’après-régime. Certains assurent que la phase dite de stabilisation est assez aisée et permet d’assurer naturellement une non-reprise de poids.

D’autres par contre demeurent persuadés qu’une telle perte  aussi subite de poids ne saurait résister au fameux « effet YOYO ». Si l’on en croit les témoignages, la perte de poids est effective (au moins 5 à 6kg dans le pire des cas) si les prescriptions sont bien respectées : respect à la lettre des menus, respect de l’interdiction d’alcool, réduction totale de l’usage du sel…. Car comme la méthode THONON le stipule assez bien, il faut respecter strictement les interdictions pour obtenir un résultat optimal. En effet, le régime alimentaire prescrit devrait engendrer une réaction chimique causant la perte de poids. Cette réaction chimique, si l’on en croit les concepteurs du régime, devrait également empêcher « le patient » de reprendre brusquement du poids au terme des  14 jours de diète.

Le régime alimentaire du régime Thonon contre l’effet Yoyo.

Pour mieux comprendre cette théorie, il faut se pencher sur le principe de base du Régime THONON. Il réside en effet sur la combinaison entre un régime Hyperprotéiné et un régime Hypocalorique. En termes plus simples, vous devriez être amenés à manger beaucoup d’aliments riches en protéines (œufs, viandes légères, légumes, fruits) et à réduire fortement votre consommation en lipides et glucides. Ce qui explique déjà l’absence du sel, de la vinaigrette et du sucre du menu. L’idée, c’est de vous permettre de manger en quantité suffisante des aliments qui empêchent la  sensation  de faim tout en brûlant la graisse superflue. Vous pourrez donc manger de la viande, de la salade, des légumes, mais sans sel ni graisses. La réaction chimique engendrée par cette formule permettrait ainsi d’éviter que vous ressentiez la faim qui pourrait vous pousser à vous gaver dès la fin du régime.

N’ayant pas trop senti la privation, vous devriez aisément pouvoir vous réadapter à une alimentation saine et normale après les 14 jours et donc éviter une reprise de poids. Mais, en dehors de l’absence quasi-totale du sel, il vous faut également vous en tenir aux aliments proposés qui sont assez variés mais en réalité très difficiles à consommer sans sel. Cela donne très vite un caractère frustrant à ce régime. En effet, manger des aliments fades pendant deux semaines ne relève pas d’une partie de plaisir. Ce qui fait que le régime THONON est très strict et très difficile à supporter pour la plupart des personnes. Vous risquez donc au bout de quelques jours de vous précipiter sur des aliments dits de compensation. Ce qui rend fortement plausible l’option du yoyo après le régime.

Certains avis restent fermes quant aux implications d’une perte de poids trop subite. L’organisme déréglé nécessiterait un nouvel apport calorique pour se maintenir ; ce qui entraînerait obligatoirement une reprise de poids. En conclusion, pour en tirer le meilleur, il est recommandé de vous faire suivre médicalement avant d’entamer un régime THONON.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *